BORIS IS KING

Boris - One of the first consumer chess computer

Un autre appareil à clavier

Le Videomaster «Chess Champion MK 1» (septembre 1978)


Le VIDEOMASTER Chess Champion MK1 a été mis sur le marché en septembre 1978. Son prix original était approximativement de 140$ US, ce qui en faisait à l’époque, une machine «économique» comparativement à un Boris qui se vendait par exemple 300$ US… Cette machine ressemble étrangement au NOVAG Chess Champion MK1… En fait, il semble que ce soit son clone. Toutefois, les deux livrets d’instructions ne présentent pas les mêmes temps de réponse pour chacun des 6 niveaux.

 

Selon moi, son prix économique était son seul véritable attrait. Et ce n’est pas un hasard si cet ordinateur d’échecs se vendait moins cher que le Boris. Évidemment il n’a pas la même présentation aristocratique et distinguée que Boris et je l’ai testé souvent, j’ai joué plusieurs parties et je suis en mesure de confirmer qu’il a des possibilités beaucoup plus limitées.

  • Il ne joue que les noirs (Boris joue les blancs et les noirs);
  • Il accepte les coups illégaux de son adversaire (Boris n’accepte pas cela);
  • Les niveaux sont mal échelonnés car les niveaux 1, 2, 3 et 4 répondent assez rapidement mais les deux derniers niveaux sont trop lent pour jouer une partie en continue (avec Boris, on ajuste nous-même le temps de réflexion. Ainsi on peut décider de la durée de la partie);
  • Il ne donne aucune information sur sa réflexion ;
  • La prise en passant, le roque et la promotion demandent la manipulation de plusieurs touches (boutons) (Boris fait la promotion en Dame automatiquement et pour changer de pièce, on n’a qu’un bouton a toucher);
  • Les touches (bouton) répondent mal et l’on doit souvent recommencer l’entré de ses coups;
  • Son niveau de jeu est pitoyable.

Il y a peu à dire sur sa technologie… Son architecture interne ressemble à celle des Boris et il dispose du même type de processeur MOSTEK 3850 et de son habituel acolyte; le module Static Memory Interface MOSTEK 3853. L’affichage est assuré par 4 gros digits rouges à 7 segments chacun.

 

En ce qui concerne son utilisation, je la trouve ardue. Les boutons répondent mal et sont bruyant (clac clac…). De plus, les coups spéciaux sont compliqués à entrer, par exemple (pour plus de détails, voir cet extrait du manuel d’instruction):

  • pour roquer du côté Roi avec les blancs il faut entrer les coordonnées de la Tour H1-F1 et appuyer sur la touche MD (more data) ensuite celles du Roi E1-G1 et finalement appuyer sur la touche PLAY (donc 6 entrées);
  • pour la promotion d’un pion avec les blancs il faut entrer les coordonnées du pion H7-H8, appuyer sur la touche MD, appuyer sur la touche qui correspond à la pièce désirée, ensuite sur H8 (pour indiquer la position de la pièce choisie) et finalement appuyer sur la touche PLAY (donc 6 entrées);
  • pour la prise en passant, il faut appuyer sur 8 touches…

Les 4 premiers niveaux répondent assez rapidement, mais ils offrent un niveau de jeu beaucoup trop faible même pour un fort débutant. À ces niveaux, la machine offre souvent des pièces sans compensation… Les 2 derniers niveaux sont si lents, qu’ils ne permettent pas de jouer une partie en continue (niveau 5 = 2 à 3 heures par coup, niveau 6 = 1 à 2 jours par coup…).

 

De plus, l’appareil ne donne aucune information durant sa réflexion comme par exemple :

  • le coup qu’il considère dans son évaluation;
  • le temps restant à sa réflexion (par exemple, Boris affiche les coups qu'il évalue, il indique le temps de réflexion restant avant sa réponse et il affiche les pièces qui bougent selon les possibilités en évaluation.

Son niveau de jeu est encore plus faible que celui de Boris. J’ai réalisé des tests entre MK1 et Boris (exemple de partie), si je ne donne que 30 secondes par coup à Boris, il arrive à battre facilement le MK1 à son niveau 4… Il faut se rappeler que dans les parties de test affichées sur ce site, Boris n’arrive même pas à me donner de l’opposition avec 60 min de réflexion par coup. Cela indique le niveau de jeu du MK1. Il est amusant de constater le temps que peut prendre le MK1 pour se rendre compte qu’il est MAT. En effet, en fin de partie, lorsque l’on lui donne le coup fatal, il peut prendre plusieurs minutes avant d’affiche le mot «LOSE». Donc, il prend beaucoup de temps pour résoudre ce qui est un MAT en 1… Boris répond instantanément «Congratulation» lorsqu’il est mis MAT.

 

Par ailleurs, j’ai tenté de lui faire résoudre des problèmes pour le comparer aux Boris dans ma page des problèmes d’échecs. Mais il ne me donne jamais le coup qui mène au MAT… Il ne doit pas pousser sa réflexion assez loin…

 

Les 6 niveaux du MK1 sont basés sur des intervalles de réflexion, on ne sait jamais combien de temps il va prendre pour répondre. Lors de certains tests, j’ai chronométré le temps de réponse de chacun de ses coups et il répondait vite en début de partie (par exemple en 10 secondes) mais que lorsque la situation se dégradait il commençait à prendre 2 ou 3 minutes. Toutefois, à cause de sa faible capacité de calcul, il comprend trop tard (analyse de la partie présentée plus haut) que la situation est dangereuse et lorsque qu’il décide d’approfondir sa réflexion la situation est désespérée…

  

QUELQUES POINTS POSITIF

Le MK1 semble disposer de petits schémas pour débuter une partie, peut-on considérer cela comme une petite bibliothèque d’ouverture ? Par exemple, à e2-e4 il répond presque toujours e7-e5 ou g8-f6. Contre d2-d4, il m’a toujours répondu d7-d5. Donc, il doit y avoir de petites instructions à cet effet dans son programme général.

 

Il y a autres choses qu’il fait mieux que Boris, j’ai remarqué qu’il sort rapidement ses pièces (fous et cavaliers) en début de partie et qu’il roque à la première occasion. Boris ne fait pas cela, il pousse souvent ses pions de manière désordonnée et il roque rarement, ce qui à pour conséquence de le mettre dans l’embarras tôt en début de partie.

 

Finalement, l’appareil est petit et léger. Cela aurait pu en faire un appareil portatif utilisable partout si, on avait inclus un petit compartiment pour des piles…

 

FINALEMENT

Le MK1 est trop faible et trop lent pour jouer des parties intéressantes, il n’est pas assez fort pour lui faire résoudre des problèmes et il est ardu à manipuler. À mon avis cet appareil coûtait beaucoup trop cher pour ce qu’il pouvait apporter à l’utilisateur.